Tsonga, c’est terminé

-

Douche froide à Bercy. Après un premier set toni­truant, Jo‐Wilfried Tsonga est retombé dans ses travers du moment pour fina­le­ment s’in­cliner 1–6 7–6(4) 7–6(7) face à Kei Nishikori. Une défaite d’au­tant plus diffi­cile à encaisser que le Français a obtenu deux balles de match, dont l’une gâchée par une double faute. Jo‐Wilfried Tsonga quitte donc Bercy dès le 2e tour. Il est égale­ment éliminé de la course au Masters. Dure soirée.

Elle fait mal cette défaite. Mais fina­le­ment, elle est presque logique. Car on ne peut pas gagner un match face à un joueur de la qualité de Kei Nishikori en commet­tant 57 fautes directes, dont autant en retour. Pourtant, Jo‐Wilfried Tsonga avait débuté ce match sur les chapeaux de roue. En mode puncheur, le Français enchaî­nait les coups gagnants pour enfoncer un Nishikori sans solu­tions (6–1).

Mais la machine s’est malheu­reu­se­ment enrayée. Contrant à merveille, le Japonais sait capi­ta­liser sur les impré­ci­sions adverses pour rentrer dans son match. Il breake pour mener 4–1, se fait rejoindre, mais remporte logi­que­ment le tie‐break pour revenir à une manche partout. 

Sa domi­na­tion se fait encore plus pesante dans l’ul­time acte. Rapide et véloce, Nishikori contre et défend à merveille. En face, Tsonga marque le pas physi­que­ment. Les appuis sont moins précis, la poussée moins brutale au service. Et si le Français parvient malgré tout à se procurer deux balles de match dans le jeu décisif final, c’est bien le Japonais qui, avec un sang froid remar­quable, obtient son billet pour les huitièmes de finale. Il y retrou­vera jeudi Richard Gasquet. Au Français de venger son compatriote.

De votre envoyée spéciale à Bercy

Article précé­dentTsonga éliminé !
Article suivantTsonga n’ira pas
Instagram
Twitter