Tsonga, pour bien finir

-

Jo‐Wilfried Tsonga, béné­fi­ciaire d’une wild‐card, débute son parcours face à Milos Raonic. Le Manceau, redes­cendu à la 256e place mondiale, entend bien débuter sa remon­tada dès le Rolex Paris Masters. Si l’historique plaide en faveur du Canadien avec trois succès pour deux défaites, ce dernier n’est pas en forme avec trois élimi­na­tions de rang dès le premier tour (Shanghai, Anvers et Vienne). Autant dire que le Tricolore a une carte à jouer.

Instagram
Twitter