AccueilATPATP - RomeChardy renvoie Federer à la maison !

Chardy renvoie Federer à la maison !

-

Incroyable ! Alors très large­ment dominé dans la première manche, Jérémy Chardy a complè­te­ment inversé la tendance contre Roger Federer. Le Français s’est imposé sur le score de 1–6 6–3 7–6(6) et retrou­vera Ivan Dodig au tour suivant.

Roger Federer va encore avoir un peu de temps à passer avec ses nouveaux nés d’ici Roland Garros. Et peut‐être un peu aussi pour s’ha­bi­tuer à rejouer sur terre battue. Cela n’avait pour­tant pas trop mal commencé pour le Suisse. Ca avait même débuté de la meilleure des façons avec un premier set très expé­ditif durant lequel Roger a surtout profité des largesses du Français pour s’ad­juger deux fois le service de ce dernier et l’emporter sur le score de 6–1. Un score qui, s’il aurait pu témoi­gner d’un bon retour aux choses sérieuses de la part de l’an­cien numéro 1 mondial, a plutôt eu tendance à passer pour anec­do­tique… pour lui en tout cas.

Chardy n’ab­dique pas

Plutôt touché dans son orgueil qu’a­battu, Chardy a profité de cette claque pour se remo­bi­liser. Plus précis dans l’échange sur une surface qu’il aime et dans un contexte où le vent a beau­coup gêné les deux hommes, le Français s’est mis à lâcher ses coups et à inquiéter un Federer bien moins à l’aise. Preuve que tout dépen­dait de Chardy dès le départ ? En tout cas le manque d’ha­bi­tude sur terre du quatrième joueur mondial qui y dispu­tait sa toute première rencontre de la saison a commencé à se faire ressentir. Perdant son service une fois et dans la foulée le deuxième set, Roger n’a pas réussi à endi­guer l’épi­démie de grinta qui a gagné Jérémy.

L’estocade

Le troi­sième set est reparti sur les mêmes bases, Chardy profi­tant de sa deuxième belle occa­sion pour breaker le Suisse, l’in­quié­tant encore et encore sur son service. Mais grâce à quelques faiblesses tech­niques du protégé de Patrick Mouratoglou, Federer s’est rebiffé et a décidé de courser son adver­saire jusque dans un tie‐break hale­tant. C’est là que tout s’est fina­le­ment décidé. Avec une balle de match contre lui, Chardy a su sortir le coup qu’il fallait quand il le fallait pour égaliser, passer devant et fina­le­ment battre le légen­daire Roger au terme d’une belle bagarre pour la première fois de sa carrière. Peut‐être un déclic tant attendu pour le Français après un début de saison mitigé. Et la démons­tra­tion de l’autre côté que Federer aura intérêt à redou­bler d’ef­forts à l’en­traî­ne­ment, lui qui n’aura plus d’échéances d’ici Roland Garros pour arriver en forme Porte d’Auteuil…