AccueilATPATP - RomeDaniil Medvedev : "J'aime plus la terre battue qu'avant. Mais encore une...

Daniil Medvedev : « J’aime plus la terre battue qu’a­vant. Mais encore une fois, quand quel­qu’un me demande la chose que je déteste à propos de cette surface, c’est la saleté, je n’aime pas ça »

-

Entre Daniil Medvedev et la terre battue, c’est un peu je t’aime moi non plus.

Alors qu’il est tenant du titre sur le Masters 1000 de Rome et qu’il a réalisé d’énormes progrès sur ocre depuis ses débuts chez les profes­sion­nels, le joueuse russe a confirmé, lors de sa confé­rence de presse d’après match ce lundi, qu’il n’avait pas pour autant changé d’avis concer­nant la grande parti­cu­la­rité de cette surface : la saleté. 

« Concernant la terre battue, Je l’aime plus qu’a­vant, en ce qui concerne le jeu. Mais encore une fois, quand quel­qu’un me demande la chose que je déteste à propos de la terre battue, pour moi, c’est saleté, je n’aime pas. Les vestiaires sont sales car quand vous sortez d’un match vous tapez vos chaus­settes pour enlever la terre, c’est sale. Vous pouvez les jeter après la saison sur terre, c’est certain. Dans votre voiture apès un entraî­ne­ment, c’est sale. Je n’aime pas cela mais c’est comme ça et main­te­nant je m’amuse de plus en plus. »