AccueilATPATP - RomeDjokovic, empereur de Rome

Djokovic, empereur de Rome

-

Novak Djokovic est abso­lu­ment injouable ! Le Serbe a réalisé une perfor­mance de très haute volée, la meilleure de sa semaine romaine, pour remporter le titre contre Roger Federer. Une victoire acquise en deux sets, 6–4 6–3, et 1h15 de jeu. Le numéro un mondial décroche son 24eme Masters 1000 en carrière. A une semaine du début de Roland‐Garros, Nole confirme qu’il sera l’homme à battre du côté de la Porte d’Auteuil.

Mais où va s’arrêter Novak Djokovic ? Le Serbe a été excep­tionnel du début à la fin au cours de cette finale du Masters 1000 de Rome. Pourtant, c’est bien Roger Federer qui se procu­rait la première oppor­tu­nité de break à 4–4. Mais Nole la sauvait parfai­te­ment. Au jeu suivant, le numéro un mondial réali­sait un jeu de retour parfait, où à 40‑A, il réali­sait un retour de coup droit mons­trueux pour se procurer sa première balle de break, syno­nyme de balle de set. Il ne loupait pas l’occasion.

Le début de deuxième set tour­nait à la démons­tra­tion. Il ne commet­tait plus aucune faute (10 sur l’en­semble du match, dont 3 au deuxième set). Dans la filière longue, le protégé de Boris Becker ne perdait presque aucun point et était capable de terminer par des gifles en coup droit en bout de course dont lui seul à le secret. En retour, son arme favo­rite, il a écoeuré le Suisse avec 65% de points gagnés derrière la seconde balle du Bâlois. Ce qui était égale­ment frap­pant, c’est que Nole est désor­mais capable de gagner plusieurs points faci­le­ment sur ses mises en jeu. Avec ce 24eme Masters 1000, le quatrième de la saison, le Serbe semble inar­rê­table. Aujourd’hui, plus que jamais, Novak Djokovic est LE grand favori pour Roland‐Garros. Et on ne voit pas qui peut le stopper…