AccueilATPATP - RomeEt à la fin, c'est encore Nadal qui gagne !

Et à la fin, c’est encore Nadal qui gagne !

-

Comme face à Simon et Youzhny lors de ses deux précé­dents matchs, Rafael Nadal a dû batailler ferme pour sauver sa peau à Rome ce soir. Face à Andy Murray, le numéro 1 mondial a d’abord perdu la première manche sur un sévère 6–1. Mais fidèle à ses habi­tudes d’in­croyable combat­tant, l’Espagnol a su élever son niveau de jeu pour remporter les deux sets suivants, 6–3 7–5, et donc le match. Score final, 1–6 6–3 7–5 pour le Majorquin qui se qualifie ainsi pour les demi‐finales. 

Bousculé, débordé, chahuté… Mais toujours vivant ! Après trois matchs très diffi­ciles, Rafael Nadal est donc toujours en lice à Rome. Toujours aussi poussif, le Majorquin a d’abord traversé la première manche de son quart de finale face à Andy Murray tel un fantôme. Incapable de véri­ta­ble­ment tenir l’échange ou de finir un point en attaque, le numéro 1 mondial a logi­que­ment subi la loi d’un Ecossais qui retrouve peu à peu son meilleur niveau. Une soumis­sion qui n’aura donc duré qu’un set. 

Car Nadal ne serait pas Nadal sans cette formi­dable capa­cité de réac­tion dont il a encore fait preuve ce soir. Acceptant le combat, le tenant du titre ne s’est pas laissé gagner par la frus­tra­tion. Mieux, il a su exploiter les failles adverses pour rapi­de­ment breaker dans le second set, puis mettre la pres­sion sur Murray au meilleur des moments dans l’ul­time manche (break à 5–5).

Encore une fois, Rafael Nadal s’en est donc tiré. Mais encore une fois, il aura passé un temps fou sur le court (2h40). Ne le paiera‐t‐il pas demain, en demi‐finales face à Grigor Dimitrov ? C’est possible. Mais une chose est sûre : le numéro 1 donnera, à nouveau, tout ce qu’il a (et lui reste) pour rester en vie dans ce tournoi.

La nouvelle raquette de Nadal spécial French Open est arrivée

Article précédentNadal s’en sort encore !
Article suivantLe programme de samedi