AccueilATPATP - RomeMedvedev, génie de la provocation, "humilie" Tsitsipas

Medvedev, génie de la provo­ca­tion, « humilie » Tsitsipas

-

Hier, à l’issue de sa victoire face à Stefanos Tsitsipas, le Russe a donc entamé une danse spec­ta­cu­laire et inna­tendue. Sur le coup bien sûr, tous les obser­va­teurs ont expliqué que cette célé­bra­tion était liée à sa joie d’avoir enfin atteint la première finale d’un Masters1000 sur terre battue.

Mais très vite, les plus pers­pi­caces ont vite compris qu’il pouvait aussi s’agir d’un petit clin d’oeil à son « ennemi » de toujours car l’on sait que les deux hommes ne sont pas des amis.

Un clin d’oeil lié aux pas de danse de Tsitsipas en 2022 à Cincinnati.

Sans en parler ouver­te­ment car il est trop intel­li­gent pour ça, Daniil entre­tient donc avec finesse une riva­lité qui devrait durer jusqu’à la fin de carrière de ces deux champions.

On signe tout de suite pour un Tsitsipas à Roland ou Wimbledon.