AccueilATPATP – RomeNadal dompte Djokovic et fonce sur Roland Garros

Nadal dompte Djokovic et fonce sur Roland Garros

-

Le 57e affron­te­ment tant attendu entre Rafael Nadal et Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Rome a tenu toutes ses promesses. Ces deux monstres du jeu nous ont encore offert une parti­tion de très haut niveau, pour notre plus grand bonheur.

Nadal prend les rênes

Après un premier break en faveur du Serbe en début de match, Rafa lui répond dans la foulée jusqu’à prendre une nouvelle fois le service du numéro 1 mondial à 5–5. Bien aidé par une excel­lente qualité de première balle (83%), le Majorquin prend l’avantage dans une finale qui reste très indé­cise. 7–5 Nadal.

Loin d’être exténué après son mara­thon de samedi où il a enchaîné son quart et sa demie dans la même journée, Nole n’a pas encore dit son dernier mot même s’il semble logi­que­ment un peu plus emprunté que son adversaire. 

Djokovic répond sèchement à Nadal

Mais Novak Djokovic n’est pas numéro 1 mondial pour rien. 

Après avoir concédé la première manche de peu (5–7), Nole sauve une balle de break dès le troi­sième jeu du deuxième set avant d’enchaîner la baga­telle de cinq jeux de rang, domi­nant large­ment l’Espagnol en de fond court. Ce dernier, beau­coup moins en réus­site derrière sa première balle, contrai­re­ment au premier set, baisse clai­re­ment de rythme dans une finale toujours aussi indé­cise. 6–1 Djokovic.

La révolte du champion

Loin d’être sonné par cette petite claque, Rafa repart au combat et doit quand même s’employer au cours du cinquième jeu pour sauver deux nouvelles balles de break. Sans aucun doute le tour­nant du match. L’Espagnol va remporter neuf des dix points suivants et s’emparer d’un 10e trophée dans la capi­tale italienne après un ultime jeu de service tendu. Hallucinant.

Rafael Nadal s’im­pose donc 7–5, 1–6, 6–3 face à Novak Djokovic après 2h50 d’un duel qui marquera encore un peu plus leur incroyable riva­lité. Si l’Espagnol demeure l’ultra favori de Roland Garros, le Serbe a tota­le­ment rassuré sur son niveau de jeu et il faudra à nouveau être très, très fort pour battre ces deux‐là. 

Instagram
Twitter