AccueilATPATP - RomeNadal - Tsitsipas, acte II

Nadal – Tsitsipas, acte II

-


Une semaine après leur joli duel en terre madri­lène, Rafael Nadal et Stefanos Tsitsipas se retrouvent au même stade de la compé­ti­tion à Rome. Après l’ex­ploit réussi par le Grec (6–4, 2–6, 6–3) la semaine dernière, ce match s’an­nonce plus qu’indécis.

Il fallait bien qu’ils se retrouvent. Une semaine après leur demi‐finale à Madrid, les voilà désor­mais adver­saires à Rome. La semaine dernière, le Grec avait surpris son monde en s’im­po­sant en trois manches, alors que Nadal faisait figure de grand favori. Depuis le début du tournoi de Rome, les choses n’ont pas vrai­ment changé pour les deux hommes. Tsitsipas, dans la lancée de sa finale madri­lène, a enchaîné des succès solides face aux locaux Jannik Sinner et surtout Fabio Fognini. Puis il a béné­ficié d’un jour de repos grâce au forfait de Roger Federer, blessé. Le 7ème mondial, qui enchaîne son douzième match en trois semaines, pour­rait bien accuser le coup contre Rafael Nadal. Mais au vu de sa force mentale et de sa capa­cité à résister dans les moments clés, on le voit mal lâcher le combat.

Du côté de Nadal, la donne est diffé­rente. Le Majorquin reste sur une semaine assez impres­sion­nante, où il n’a concédé que six jeux à ses adver­saires. En plus d’in­fliger une bulle dans chacun de ses matchs. De plus, les condi­tions de jeu ne sont pas les mêmes qu’à Madrid et le lift de l’Espagnol pour­rait faire davan­tage de dégâts. Tsitsipas avait très bien tenu l’échange la semaine dernière, mais sera‐t‐il capable de rééditer cette même perfor­mance aujourd’hui ? Difficile à dire, mais Nadal doit certai­ne­ment avoir envie de prendre sa revanche sur le Grec pour rejoindre sa première finale de la saison sur terre battue.

Au niveau des pronos­tics, on serait tentés de donner un léger avan­tage à Rafael Nadal. Car malgré sa défaite contre le Grec la semaine dernière, on voit mal l’Espagnol s’en­fermer dans la même tactique et réaliser un match simi­laire. C’est donc du 5545 en faveur du numéro 2 mondial. Tsitsipas arri­vera en confiance sur le court, mais cette fois il ne s’agit plus de réaliser un exploit. Il lui faudra simple­ment confirmer qu’il est capable de battre le Majorquin deux fois en une semaine sur terre battue.