AccueilATPATP – RotterdamAndy Murray : « C’était super bizarre… »

Andy Murray : « C’était super bizarre… »

-

Vainqueur hier du tournoi de Rotterdam face au numéro un mondial, Andy Murray explique comment il a vécu les soucis physiques de son adversaire. 

« Comme tout le monde, j’ai bien sûr remarqué que Rafa souf­frait de la jambe droite, déclare‐t‐il sur le site du tournoi. C’est vrai­ment dommage, surtout dans une finale. Non seule­ment il ne courait presque plus, mais sa première balle avait perdu 30 km/h. C’était super bizarre… »
Mais dans le deuxième set, l’Ecossais s’est égale­ment mis à déjouer en service : « En fait, il s’est passé deux trucs simul­ta­né­ment. D’un côté, je me suis mis à très mal servir. De l’autre, Rafa tentait le tout pour le tout dès le premier coup. Et comme il ne pouvait prati­que­ment plus servir, c’est sur ses jeux de retour qu’il était le plus à l’aise. Il me mettait une énorme pres­sion dès la première frappe et je suis devenu nerveux. Ce n’était pas facile pour moi. »
Infliger un 6–0 au numéro un mondial, ça n’ar­rive pas tous les jours : « La fin de match n’était pas parti­cu­liè­re­ment marrante… » Mais de son côté, Rafa explique s’être refusé à aban­donner, malgré les douleurs :  » Je crois que ça ne se fait pas quand on est en finale. Ce n’est bon pour personne. Ni pour Andy, ni pour moi, ni pour le public. »

Forfait pour l’Open 13 où il ne défendra pas son titre, Murray se prépare désor­mais pour son prochain tournoi, à Dubaï, dans une semaine. « Je vais reposer ma cheville et me remettre au boulot. La saison est encore longue… »

Article précé­dentHappy birthday Big Mac !
Article suivantBartoli a eu très chaud
Instagram
Twitter