AccueilATPATP – RotterdamKrajicek sous le feu des critiques : « Ce n’est pas agréable à…

Krajicek sous le feu des critiques : « Ce n’est pas agréable à entendre »

-

Directeur de l’ATP 500 de Rotterdam depuis 2005, Richard Krajicek avait concocté un plateau de haut niveau cette année malgré un calen­drier chargé, l’ab­sence du public en raison de la crise sani­taire et plusieurs retraits avant le tournoi dont celui de Rafael Nadal. Mais après les élimi­na­tions ce mercredi de Daniil Medvedev, tête de série numéro 1, d’Alexander Zverev, numéro 3, ou encore celle de Roberto Bautista Agut, numéro 5 et fina­liste à Montpellier, le vain­queur de Wimbledon 1996 accuse le coup d’au­tant que la plupart des joueurs se sont plaints de condi­tions de jeu beau­coup trop lente dont Zverev et Medvedev.

« Ce n’est pas agréable à entendre, mais peut‐être devrions‐nous voir si nous pouvons rendre les courts plus rapides », a déclaré Krajicek pour des médias hollan­dais. « Quoi qu’il en soit, c’est quelque chose à laquelle il faut penser si les critiques sont justi­fiées. Nous devons faire quelque chose en tant que tournoi. Bien sûr, nous ne voulons pas que Zverev ou d’autres joueurs se demandent si c’est fina­le­ment une si bonne idée de jouer à Rotterdam. Sur une échelle de cinq, la vitesse des courts est en moyenne au niveau 3 depuis long­temps. On a vrai­ment envie de réflé­chir avec les joueurs pour trouver la meilleure solution. »

Instagram
Twitter