AccueilATPATP – RotterdamMedvedev sur la possi­bi­lité d’être 2e mondial : « Il y a forcément…

Medvedev sur la possibilité d’être 2e mondial : « Il y a forcément un peu de pression »

-

Balayé par Novak Djokovic en finale de l’Open d’Australie, Daniil Medvedev a‑t‐il déjà digéré cette défaite alors qu’il doit affronter ce mardi Dusan Lajovic au premier tour de l’ATP 500 de Rotterdam. Tête de série numéro 1 en l’ab­sence de Rafael Nadal, forfait, le Russe pour­rait chiper la place de numéro 2 mondial à l’Espagnol en cas de quali­fi­ca­tion en finale ce dimanche. Ainsi, il devien­drait le premier joueur, hors Big 4 (Djokovic, Nadal, Federer, Murray), à atteindre une place aussi élevée pour la première fois depuis… 2005. Et forcé­ment, cela rajoute une pres­sion supplé­men­taire sur les épaules du protégé de Gilles Cervara. 

« Oui c’est sûr, il y a forcé­ment un peu de pres­sion, ça fait partie d’une carrière de joueur de tennis d’avoir de la pres­sion et des circons­tances diffé­rentes, mais je dirais que la pres­sion sera plus forte à partir des quarts ou des demi‐finales, car le premier ou le deuxième tour est toujours un peu loin pour regarder autant en avant. Je vais me préparer tran­quille­ment pour mon premier tour et ne pas tirer des plans sur la comète, mais il est certain que lorsque la finale se rappro­chera, ça restera dans mon esprit et j’es­saye­rais juste de faire avec. »

Instagram
Twitter