AccueilATPATP - San DiegoNorrie : "Quand il y a beaucoup de pression, vous apprenez beaucoup...

Norrie : « Quand il y a beaucoup de pression, vous apprenez beaucoup plus »

-

Déjà qualifié pour sa cinquième finale de la saison à San Diego après Estoril, Lyon, le Queen’s et Los Cabos, Cameron Norrie est incon­tes­ta­ble­ment la belle surprise de cette année 2021. Superbe tombeur d’Andrey Rublev en demi‐finales, le Britannique défiera ce dimanche le Norvégien Casper Ruud, lui aussi en très grande forme sur cette saison.

Interrogé à l’issue de sa victoire, Cameron est notam­ment revenu sur l’ex­pé­rience qu’il a engen­drée en affron­tant Rafael Nadal, deux fois, et Roger Federer dans les tour­nois du Grand Chelem.

« Cette année a été formi­dable et j’ai appris beau­coup de choses. J’ai joué contre Nadal au troi­sième tour de l’Open d’Australie et ensuite aussi au troi­sième tour de Roland Garros. Ce sont les matchs que vous voulez jouer, la raison pour laquelle je voulais être un joueur de tennis profes­sionnel. Il est évident que vous avez un match très diffi­cile et que vous devez jouer à votre meilleur niveau si vous voulez avoir une chance. Lorsque je suis entré sur le court, j’ai essayé de tout assi­miler le plus rapi­de­ment possible et j’ai failli lui voler un set. Ensuite, j’ai dû affronter Federer au troi­sième tour à Wimbledon. J’ai eu quelques occa­sions dans le quatrième set pour amener le match à un cinquième set qui aurait pu changer complè­te­ment le scénario du match. J’aime jouer des matchs sur les grandes scènes et contre les meilleurs joueurs du monde. Quand il y a beau­coup de pres­sion, vous apprenez beau­coup plus, surtout quand vous jouez contre ces gars qui ont parti­cipé à des tours comme celui‐ci d’in­nom­brables fois. Je n’étais pas heureux d’avoir perdu, mais j’ai tiré des ensei­gne­ments posi­tifs de tous ces matches. Le prin­cipal ? J’ai pu montrer ce dont j’étais capable et les inquiéter à certains moments. »

Instagram
Twitter