Accueil ATP ATP – Sardaigne Nous pou­vons déjà dire adieu au tournoi

Nous pouvons déjà dire adieu au tournoi

-

Une petite année et puis s’en va. Le tour­noi de Sardaigne ayant eu lieu la semaine der­nière sur terre bat­tue ne sera pas recon­duit l’an­née pro­chaine, selon le pré­sident de la fédé­ra­tion ita­lienne de tennis.

« Posséder un tel tour­noi (s’il y avait la pos­si­bi­li­té, parce que le calen­drier est com­plet) signi­fie­rait une dépense de huit mil­lions de dol­lars. Nous avons réus­si à l’ob­te­nir gra­tui­te­ment, grâce aux déro­ga­tions des pays asia­tiques [cela signi­fie que l’or­ga­ni­sa­tion n’a pas eu à payer pour la licence, car c’est une cir­cons­tance unique, ndlr] », a décla­ré Angelo Binaghi dans des pro­pos retrans­crits par Ubitennis.

Le pré­sident ne regrette rien. Il se réjouit des per­for­mances des joueurs italiens.

« Le grand résul­tat de ce tour­noi n’est pas seule­ment l’ex­cellent niveau de par­ti­ci­pa­tion et les 10 joueurs ita­liens au tirage au sort, mais que, si nous ne l’a­vions pas orga­ni­sé, les wild­cards Cecchinato et Musetti n’au­raient pas eu cette oppor­tu­ni­té et aujourd’­hui nous aurions un grand joueur à trou­ver encore et un gar­çon avec un peu de convic­tion et points en moins. »

Cecchinato a per­du en finale et Musetti en demi‐finale, tous deux contre Laslo Djere.

Instagram
Twitter