AccueilATPATP – SardaigneNous pouvons déjà dire adieu au tournoi

Nous pouvons déjà dire adieu au tournoi

-

Une petite année et puis s’en va. Le tournoi de Sardaigne ayant eu lieu la semaine dernière sur terre battue ne sera pas recon­duit l’année prochaine, selon le président de la fédé­ra­tion italienne de tennis.

« Posséder un tel tournoi (s’il y avait la possi­bi­lité, parce que le calen­drier est complet) signi­fie­rait une dépense de huit millions de dollars. Nous avons réussi à l’ob­tenir gratui­te­ment, grâce aux déro­ga­tions des pays asia­tiques [cela signifie que l’or­ga­ni­sa­tion n’a pas eu à payer pour la licence, car c’est une circons­tance unique, ndlr] », a déclaré Angelo Binaghi dans des propos retrans­crits par Ubitennis.

Le président ne regrette rien. Il se réjouit des perfor­mances des joueurs italiens.

« Le grand résultat de ce tournoi n’est pas seule­ment l’ex­cellent niveau de parti­ci­pa­tion et les 10 joueurs italiens au tirage au sort, mais que, si nous ne l’avions pas orga­nisé, les wild­cards Cecchinato et Musetti n’au­raient pas eu cette oppor­tu­nité et aujourd’hui nous aurions un grand joueur à trouver encore et un garçon avec un peu de convic­tion et points en moins. »

Cecchinato a perdu en finale et Musetti en demi‐finale, tous deux contre Laslo Djere.

Instagram
Twitter