AccueilATPATP - ShanghaiFederer, quel hold-up !

Federer, quel hold‐up !

-

Roger Federer domine Leo Mayer, au deuxième tour, à Shanghai. Une victoire 7–5 3–6 7–6(7) qui l’a vu sauver… cinq balles de match.

Un hold‐up. Roger Federer a réalisé un véri­table hold‐up. A Shanghai, le Suisse affron­tait Leonardo Mayer au deuxième tour, un adver­saire pour­tant large­ment à sa portée. Un adver­saire qui a joué le feu jusqu’à la fin du match, frap­pant 41 coups gagnants pour 39 fautes directes. Un adver­saire qui est allé jusqu’à se procurer… cinq balles de match. Mais Federer a pu compter sur toute son expé­rience, son auto­rité… et la chance, oui ! la chance, lors­qu’il a vu cette balle facile de Mayer prendre la bande, s’élever et mourir du mauvais côté du filet, alors qu’il semblait battu…

De son côté, l’ex‐numéro un mondial a su convertir sa première occa­sion sur un lob incroyable de talent et de réus­site. Un lob qui ne cachera pas la réalité de cette rencontre : l’Helvète a livré une pres­ta­tion de très mauvaise facture, accu­mu­lant les fautes, en revers, notam­ment, mais aussi en coups droits, régu­liè­re­ment. Seul son service lui a permis de rester à flot dans les moments les plus diffi­ciles – et pour­tant, il a concédé plus de breaks qu’il ne s’en est offerts… 

Mais l’es­sen­tiel est là : une victoire 7–5 3–6 7–6(7) et, avec elle, la place de numéro deux qu’il n’avait plus occupée depuis mai 2013 et qu’il ravit à Rafael Nadal, défait plus tôt dans la journée. Néanmoins, s’il sourit et affiche une telle joie à la fin de la partie, c’est qu’il n’est pas dupe… Sa pres­ta­tion du jour est à remiser tout au fond d’un placard. Interdit de réci­diver face à Roberto Bautista Agut en huitièmes de finale, ou la sanc­tion sera immédiate.

Tennis-Point.fr la réfé­rence pour trouver le produit tennis qu’il vous faut.