AccueilATPATP – ShanghaiNadal sera‐t‐il à Shanghai ?

Nadal sera‐t‐il à Shanghai ?

-

Revenu sur les talons de Novak Djokovic au clas­se­ment suite à sa victoire à l’US Open, Rafael Nadal peut prétendre à la première place mondiale à l’issue de la saison. A condi­tion que son physique le laisse tranquille.

En reve­nant à 640 points de Novak Djokovic, Rafael Nadal s’est offert la possi­bi­lité de viser une cinquième couronne de numéro 1 mondial en fin d’année comme ce fut le cas en 2008, 2010, 2013 et 2017. Problème, l’Espagnol a contracté une bles­sure à la main l’empêchant de défendre ses chances lors du dernier jour de la Laver Cup. « J’ai eu une inflam­ma­tion à la main après ma victoire à New York. J’ai ressenti une douleur le premier jour de mon arrivée ici (à Genève) et ça empi­rait de jour en jour. Pour jouer (samedi), j’ai subi une infil­tra­tion, a confié le Majorquin. Je ne voyais pas de raison de faire une deuxième infil­tra­tion. Je n’aurais pas pu être à 100%. »

Le numéro 2 mondial est inscrit à trois tour­nois pour ce sprint final : Shanghai (6 au 13 octobre), Bercy (28 octobre au 3 novembre) et le Masters de Londres (10 au 17 novembre). Le Masters 1000 chinois étant le plus proche, l’Espagnol ne voudra sans doute pas compro­mettre ses chances pour la fin d’année où il espère briller au Masters (tournoi qui manque toujours à son palmarès) et à la phase finale de la Coupe Davis devant son public à Madrid. « Je ne crois pas que ce problème change ma program­ma­tion et mes objec­tifs de fin d’année, a expliqué Rafa à Genève. Enfin, c’est ce que j’es­père. » Novak Djokovic, blessé à l’épaule gauche, a récem­ment confié qu’il se sentait « serein pour Shanghai ». Alors Rafa prendra‐t‐il le risque de le suivre pour viser la couronne de numéro 1 mondial ?

Instagram
Twitter