AccueilATPATP - StuttgartTsitsipas, il faut que les voyants passent enfin au vert

Tsitsipas, il faut que les voyants passent enfin au vert

-

Très déce­vant à Roland‐Garros par son niveau de jeu mais aussi son atti­tude, il semble bien que la carrière du Grec soit en train de patiner. 

Même si son père, Apostolos, reste son coach, les mots qu’il échange avec sa femme pendant les matchs de Stefanos ne respirent pas la séré­nité. C’est aussi le cas du fils, qui s’éloigne pour l’ins­tant de ses objectifs. 

L’an dernier, arrivé sans un match dans les jambes sur herbe, il avait été surpris dès le premier tour par Frances Tiaofe. Cette année, il a décidé de tout changer et a demandé une invi­ta­tion au tournoi de Stuttgart où il est natu­rel­le­ment la tête de série 1. Il fera son entrée en lice ce mercredi.

Avec son jeu, Stefanos peut briller sur l’herbe. On attend donc une vraie réac­tion de sa part à Wimbledon même si le tournoi ne distri­buera pas de points ATP. 

Une autre décon­venue iden­tique à celle survenue à Roland‐Garros serait peut‐être syno­nyme de chan­ge­ment dans son équipe comme le réclament depuis long­temps certains observateurs.