Berdych solide

-

Tombeur de Richard Gasquet au premier tour, Sergiy Stakhovsky s’in­cline logi­que­ment face à un Tomas Berdych sérieux qui s’im­pose 6–2 6–4 en une heure et demie. Berdych a démarré pied au plan­cher par un break, profi­tant du déficit de puis­sance de Stakhovsky (plus de 20 km/h de diffé­rence dans la vitesse moyenne des frappes des deux joueurs) et contrant les montées au filet de l’Ukrainien avec finesse (lob) ou puis­sance (passings foudroyants). Berdych n’en fait pas trop, se contente de remettre les balles dans le court à une cadence plus ou moins soutenue, et profite du manque d’ins­pi­ra­tion de son adver­saire qui ne trouve pas la faille. Berdych manque de conclure par un troi­sième break, mais Stakhovsky s’en sort au bout de sept minutes de jeu. Ce n’est que partie remise pour le Tchèque, qui conclut ensuite sur son service.
Dans le deuxième set, Berdych a un premier jeu de service compliqué mais s’en sort très bien avec trois aces dont une pointe à 223km/h. Dans le jeu de service suivant du Tchèque, Stakhovsky s’offre sa première balle de break à laquelle Berdych répond par un ace. Le Tchèque réussit le break dans la foulée en augmen­tant un peu son niveau de jeu, et réussit à confirmer le break non sans peine, à grands renforts de coups droits hors de portée de Stakhovsky, qui n’aura ensuite aucune chance de revenir. Berdych, chez qui on a senti une marge de progres­sion assez impor­tante pour les matches à venir, affron­tera en huitièmes Mikhail Youzhny ou le vain­queur du match entre Alexandr Dolgopolov et Philipp Petzschner.

Article précédentWozniacki jouera Bammer
Article suivantDolgopolov rejoint Youzhny