Accueil ATP ATP – Toronto Eugène Lapierre (Tennis Canada) : « Organiser Toronto à huis clos, ça ne…

Eugène Lapierre (Tennis Canada) : « Organiser Toronto à huis clos, ça ne faisait qu’empirer notre manque à gagner »

-

A un moment il était ques­tion de sauver le tournoi masculin cana­dien pour qu’il se faufile à la place de Bercy. Et puis, cette idée s’est évaporée mettant obli­ga­toi­re­ment la fédé­ra­tion cana­dienne dans une situa­tion écono­mique difficile. 

Eugène Lapierre, direc­teur de la Coupe Rogers, est donc revenu pour le Journal de Montréal sur l’an­nonce faite par l’ATP qui condamne son édition 2020 : « On a regardé comment le tournoi pouvait se dérouler sans spec­ta­teurs. On atten­dait des annonces du côté du gouver­ne­ment onta­rien tout en suivant la déci­sion de l’ATP. En analy­sant la situa­tion, on s’est demandé comment préserver la santé publique. On ne voulait pas être un facteur pour aggraver la crise dans la région de Toronto. Même à huis clos, on parle d’environ 400 personnes au début du tournoi. Ça repré­sen­tait un poten­tiel de risque énorme. Il aurait proba­ble­ment fallu aménager un mini hôpital au Centre Aviva de Toronto pour créer une cellule médi­cale. Du personnel supplé­men­taire aurait aussi été requis pour tester tous les inter­ve­nants régu­liè­re­ment. Au final, orga­niser un tournoi à huis clos, ça ne faisait qu’empirer notre manque à gagner. Ça va nous prendre deux et peut‐être trois ans avant de revenir sur nos pattes. Perdre encore plus d’argent, ce n’est pas ce qu’on veut faire pour notre sport. Ces tour­nois sont notre vache à lait. Les droits télé n’arrivent pas à payer toutes les dépenses. »

Instagram
Twitter