AccueilATPATP - ValenceMurray s'en tire bien

Murray s’en tire bien

-

Andy Murray s’ex­tirpe du piège que lui tendait Leonardo Mayer après 2h30 de match, 6–4 3–6 6–3. Mais cet Andy Murray‐là est loin d’être impres­sion­nant. Coupable de gros­sières fautes en coups droits et en service, il n’aura fait que renvoyer la balle la plus grande partie du match. En face, Leo Mayer a montré une nouvelle fois sa capa­cité à ennuyer les meilleurs, après de bons matches, cette année, contre Monfils, Gonzalez, Blake ou Stepanek. Mais l’Argentin s’est montré trop crispé aux moments impor­tants, provo­quant tant les points gagnants que les fautes directes. 

Fort heureu­se­ment pour l’Ecossais, il n’aura pas à affronter David Ferrer à domi­cile. Le Valencian a déclaré forfait avant sa rencontre face à Albert Montanes, souf­frant du tibia droit. C’est donc ce dernier que Murray retrou­vera pour une place en demi‐finale.

Article précédentFerrer, le crève‐coeur
Article suivantWawrinka fait durer