AccueilATPATP - Viña del MarNadal encore en convalescence

Nadal encore en convalescence

-

Les défaites de Rafael Nadal sur sa terre battue fétiche sont plutôt rares. Le succès de Zeballos au Chili est donc un vrai évène­ment tennis­tique. L’Argentin, auteur d’une semaine convain­cante n’a rien lâché face à Rafa. Il s’im­pose en trois manches (6–7 (2), 7–6 (6), 6–4) et remporte ainsi le premier titre de sa carrière sur le circuit. Pour Nadal, cela confirme qu’il est encore loin de son meilleur niveau sur l’ocre et que le tournoi de Sao Paulo lui fera le plus grand bien. 

De mémoire, on se souvient presque plus d’une défaite de Rafael Nadal sur terre battue. Ou plus exac­te­ment oui, c’était face à Verdasco en 2012, mais à Madrid sur du bleu et non sur de l’ocre. Au Chili, si Rafael Nadal a démontré qu’il était de retour, face à un adver­saire jouant sa chance à fond il a aussi montré ses limites actuelles. Comme à son habi­tude, l’Espagnol a accepté ce revers avec fair play : « Je voulais gagner cette finale mais il a été meilleur que moi, et surtout je n’ai pas joué le meilleur match de ma semaine. Je dois conti­nuer à travailler, garder de l’es­poir et de la moti­va­tion, et la bonne atti­tude pour retrouver mes meilleures sensations ».
En face, Zeballos ne pouvait que laisser éclater sa joie, lui qui est venu à bout de quatre tête de séries pour parvenir à remporter le titre : « C’est un rêve, parvenir à tenir à tête à Rafa puis l’emporter, c’est un moment qui restera graver dans ma mémoire ». Et dans le clas­se­ment ATP, puisque Zeballos gagne 27 places, il est 43e, tout près du meilleur clas­se­ment de son histoire 41e. A noter qu’il sera présent comme Nadal au tournoi de Sao Paulo, cette semaine. Comme ils ne sont pas dans la même partie de tableau, on peut croire à une petite revanche.

Article précédentNadal battu
Article suivantZeballos fait un bond
Instagram
Twitter