AccueilATPATP - WashingtonLes têtes ne sont pas tombées

Les têtes ne sont pas tombées

-

Les têtes de séries majeures de la nuit ont tenu leur range, malgré de fortes oppo­si­tion. Si le leader à Washington, Andy Roddick n’a pas connu de problèmes majeurs pour venir à bout de Sam Querrey, 7–6, 6–4, tout comme Fernando Gonzalez, 6–2, 6–4, contre Wayne Odesnik, Ivo Karlovic, 7–5, 6–1, contre Somdev Devvarman, et John Isner qui a mis fin au parcours de Sébastien de Chaunac 6–2, 6–4, les autres favoris ont cravaché.

Robin Soderling s’est débar­rassé d’un Marc Gicquel tenace, 7–5, 5–7, 6–3. Tomas Berdych a renversé la situa­tion contre Philipp Petzschner, 4–6, 6–3, 6–3, et Tommy Haas a fina­le­ment maîtrisé Juan Carlos Ferrero 7–5, 2–6, 6–1.

Le choc de la nuit entre Juan Martin Del Potro et Lleyton Hewitt a tenu toutes ses promesses. L’Argentin, tête de série numéro 2, est venu à bout de l’an­cien numéro 1 mondial en trois manches et 2h25 de jeu, 4–6, 6–3, 7–6. Les 18 aces de Del Potro, contre les 13 de l’Australien, ont fina­le­ment fait la diffé­rence, pour qu’il s’im­pose 7 points à 2 dans le jeu décisif de la dernière manche.

Article précédentZvonareva à rallonge
Article suivantLe commentaire de l’ITF