AccueilATPATP - WashingtonMonfils est sous pression

Monfils est sous pression

-

Gaël Monfils débute ce mercredi soir sa tournée améri­caine, en prépa­ra­tion à l’US Open, par le tournoi de Washington, où il est tenant du titre. Un gros enjeu pour le Parisien, en mal de repères ces derniers temps.

24 juillet 2016 : après une saison sur gazon ratée et un Wimbledon complè­te­ment manqué, Gaël Monfils rempor­tait le titre à Washington en battant le géant croate Ivo Karlovic en finale. Une belle victoire qui marquait le début d’un été magni­fique pour le Français (demi‐finales à Toronto et l’US Open, quart de fina­liste aux Jeux Olympiques). Mais un an plus tard, où en est‐il ? Sans grands résul­tats depuis janvier, souvent blessé, avec des résul­tats en dent de scie… Peu de signaux posi­tifs lais­sant penser que le Parisien pour­rait réitérer sa perfor­mance de l’an dernier. Pourtant, remporter le trophée dans la capi­tale améri­caine est primor­dial sous peine de lourde chute au clas­se­ment ATP. 22ème mondial cette semaine, il a quitté le top 20 pour la première fois depuis janvier 2016 car ses points de Washington (500) et de Toronto (360) en 2016 lui ont été enlevés. Le juge de paix de son été sera l’US Open où il défendra une demi‐finale. Autant dire le début d’une période déci­sive pour le protégé de Mikael Tillstrom.

Un tableau qui s’an­nonce compliqué

Mais cette année, le défi va être de taille. Si en 2016, il n’avait eu à battre qu’un seul joueur dans le top 30 (Alexander Zverev, 27ème mondial à l’époque), il sera cette semaine confronté à de gros morceaux qui devraient lui mettre des bâtons dans les roues. Dominic Thiem (n°1), Kei Nishikori (n°2), Milos Raonic (n°3), ou encore Lucas Pouille n’au­ront aucune envie de lui faci­liter la tâche. Il devra donc retrouver ses repères et son meilleur niveau pour essayer de triom­pher à nouveau. En revanche, il aura un peu de temps pour se mettre dans le bain : dispensé de premier tour, il entrera en lice ce mardi face au qualifié indien Yuki Bhambri (200ème mondial), un adver­saire large­ment à sa portée.