AccueilATPATP - WashingtonRevoilà Nalbandian !

Revoilà Nalbandian !

-

Impressionnant de faci­lité face à Marin Cilic, balayé 6–2 6–2, David Nalbandian, classé au‐delà de la centième place à l’ATP, va réin­té­grer le top 100. Vainqueur égale­ment de Wawrinka et Simon sur son parcours vers la finale, l’Argentin semble armé pour s’of­frir dans la capi­tale améri­caine un onzième titre face à Marcos Baghdatis. Quel que soit le résultat, le talen­tueux sud‐américain s’an­nonce d’ores et déjà comme un sérieux élément pertur­ba­teur dans la tournée américaine.

Il n’aura fallu qu’un peu plus d’une heure à David Nalbandian pour dominer la tête de série numéro quatre Marin Cilic 6–2 6–2. L’Argentin n’a concédé qu’une fois sa mise en jeu et a surtout breaké cinq fois le Croate, pour­tant sur sa surface fétiche. Une troi­sième victoire éclair cette semaine pour Nalby, qui après avoir torpillé Wawrinka et Chiudinelli, avait davan­tage lutté contre Gilles Simon.

Quand on voit les dégâts infligés par Nalbandian à des joueurs mieux classés à Washington, on imagine aisé­ment les soucis qu’il pour­rait causer pendant la tournée améri­caine. David Ferrer, son adver­saire au premier tour à Toronto, doit déjà se faire du souci, sans parler de Robin Söderling qui pour­rait rencon­trer l’Argentin en huitièmes. A l’US Open où il a déjà atteint les demies, beau­coup de cierges seront brûlés en son honneur pour éviter de le croiser sur son chemin.

Si Nalbandian semble le client idéal pour l’emporter à Washington, il ne faut pas oublier pour autant son adver­saire Marcos Baghdatis. L’Argentin réussit bien au Chypriote, qui mène 3–1 dans ses confron­ta­tions avec Nalbandian, dont deux victoires sur dur. Quoi qu’il en soit, la semaine améri­caine de Nalby repré­sente une formi­dable opéra­tion comp­table : classé n°117 à l’ATP, Nalbandian, s’il perd, engran­gera 300 points et remon­tera au 63ème rang ATP. S’il gagne à Washington, il réin­tè­grera direc­te­ment le top 50 au 45ème rang. De quoi retrouver un clas­se­ment plus conforme à la qualité excep­tion­nelle de son tennis, voire même espérer glaner quelques points d’ici l’US Open et y arriver en qualité de tête de série. Ce qui évite­rait à n’en pas douter quelques sueurs froides à des joueurs du top 20 qui doivent se faire une raison : il faut à nouveau compter avec Nalby le magnifique !