AccueilATPAvec le nouveau calendrier, Murray est inquiet pour les joueurs

Avec le nouveau calendrier, Murray est inquiet pour les joueurs

-

Le 14 août, le circuit ATP effec­tuera son grand retour à l’occasion de l’ATP 500 de Washington. Les sept semaines suivantes seront terribles : trois Masters 1000 (Cincinnati, Madrid et Rome) et deux tour­nois du Grand Chelem (US Open et Roland‐Garros). Un nouveau calen­drier qui inquiète Andy Murray comme il l’a expliqué après sa défaite face à Dan Evans lors de l’exhibition « Battle of the Brits » (propos relayés par Reuters) :  « Il n’est pas prudent pour les joueurs de passer des demi‐finales ou de la finale à New York pour ensuite jouer à Madrid, en alti­tude, sur terre battue alors qu’ils n’ont pas joué depuis long­temps. Il est possible que de nombreux joueurs de haut niveau ne parti­cipent pas à beau­coup de grands événe­ments. Je préfère jouer à Washington puis manquer Cincinnati qui est la semaine qui précède l’US Open. »

Le triple vain­queur en Grand Chelem propose une solu­tion : « Il serait peut‐être plus utile de se pencher sur un clas­se­ment sur deux ans pour le moment afin que les joueurs qui ont bien joué l’année et qui ne sont pas vrai­ment capables de défendre leurs points correc­te­ment ne soient pas punis. » Lors de l’an­nonce des nouvelles dates de Roland‐Garros, Guy Forget avait confié que les joueurs ne seraient pas obligés de disputer tous les tour­nois.