AccueilATPBercy passe le cap des 100.000

Bercy passe le cap des 100.000

-

Campagne de commu­ni­ca­tion offen­sive (et notam­ment dans le dernier Grand Chelem), cut off à la 38e place mondiale, nouvelles condi­tions de jeu (voir la chro­nique dans le blog de la rédac­tion), le Masters BNP de Paris‐Bercy a fini sa mue. Il est devenu un rendez‐vous incon­tour­nable comme le prouve l’état des réser­va­tions qui affi­cheun score épatant : 101.000 places ont été vendues.

« 101.000 places c’est bien pour plusieurs raisons, d’abord parce que cela confirme que le travail fait en amont porte ses fruits, qu’il y a eu une vraie prise de conscience, que Bercy avec des gradins vides c’est une histoire ancienne. 101.000 places sur un poten­tiel maximum de 115.000 cela prouve que nos idées fonc­tionnent. Enfin 101.000 places c’est aussi rentrer dans le cahier des charges de l’ATP pour qui 100.000 est le minimum sur un Masters Séries, et cela a son impor­tance par rapport aux réfomes qui vont se mettre en place en 2009 ». En une longue phrase Jean‐François Caujolle a résumé les progrès accom­plis par le BNP Masters de Bercy que l’on donnait pour mort il y a quelques années. Le direc­teur du tournoi est aussi revenu sur le programme des festi­vités.« L’an dernier on avait eu la volonté de faire jouer des groupes entre les matchs, c’était une vraie erreur, car logis­ti­que­ment c’était pas logique, et quand un match durait cela annu­lait des pres­ta­tions, il y a un groupe par exemple à qui on a jamais pu durant la semaine donner un petit quart d’heure. On a donc décidé de changer notre axe de diver­tis­se­ment, et cette année on va jouer sur l’in­te­rac­ti­vité  » .

Et cette inter­ac­ti­vité c’est utiliser au mieux les écrans, les statis­tiques et donner du sens. C’est pour­quoi les orga­ni­sa­teurs ont eu l’idée de créer Docteur Tennis. En clair, à chaque fin de match, les spec­ta­teurs pour­ront poser des ques­tions à un spécia­liste sur le pour­quoi et comment d’une défaite d’une star sur le central. Ce docteur tennis est déja connu, ce sera Jean‐Louis Haillet. Chez GC‐WLT, on trouve que c’est une sacrée bonne idée.…

Instagram
Twitter