Accueil ATP Berrettini : "C’est aux fédérations d’aider, pas aux joueurs"

Berrettini : « C’est aux fédérations d’aider, pas aux joueurs »

-

Toujours en Floride où il a vécu son confinement avec Ajla Tomljanovic, sa compagne, Matteo Berrettini a accordé un long entretien au Corriere dello Sport où il est questionné sur les différents sujets qui ont beaucoup fait parler ces dernières semaines. C’est le cas des propos de Dominic Thiem concernant le fonds d’aide aux joueurs moins bien classés : « Ce que Dominic a dit était très dur, mais il a ses raisons. Il a également participé à des tournois Futures et il a vu des gens qui n’agissaient pas comme des professionnels. Il préfère donc donner de l’argent à ceux qui – en tant que professionnels – peuvent aider d’autres personnes. Djokovic lui-même a clairement indiqué qu’il ne s’agit pas d’une contribution obligatoire et je préfère faire un don d’une autre manière, à un hôpital par exemple. »

« Je préfère faire un don d’une autre manière, à un hôpital par exemple. »

L’Italien estime que l’aide ne doit pas venir des joueurs mais des instances dirigeantes : « Le plus gros problème est qu’il faudrait une meilleure répartition du prize money afin que non seulement les 100 premiers, mais aussi les 200 premiers puissent vivre du tennis. Alors qui a dit que le numéro 220 n’a pas besoin d’aide et que le numéro 250 en a besoin ? Et ceux qui viennent d’entrer dans le top 100 ? Je prends l’exemple de James Duckworth, il a mis deux ans à se remettre d’une opération de l’épaule et n’a pas gagné d’argent, doit-il y contribuer ? Tout n’est pas seulement noir ou blanc, et c’est aux fédérations d’aider, pas aux joueurs. »

Instagram
Twitter