AccueilATPBillie Jean King : "Laissez les gens coacher...comme le père de...

Billie Jean King : « Laissez les gens coacher…comme le père de Tsitsipas »

-

En Australie, Stefanos Tsitsipas a encore donner du fil à retordre aux arbitres, et agacer ses adver­saires, notam­ment Daniil Medvedev devenu furieux en demie. Cette fois, ce n’était pas à cause de longues pauses toilettes mais du compor­te­ment de son père, Apostolos. 

L’entraîneur grec a une répu­ta­tion sur le circuit, il est connu pour parler énor­mé­ment à son fils pendant ses matchs. Un acte interdit par le règle­ment qui lui vaut parfois des avertissements. 

Tsitsipas, fervent partisan du coaching sur le court, peut compter dans ce débat où son avis ne fait pas l’una­ni­mité, sur le soutien d’une légende : Billie Jean King. 

« Laissez les gens coacher…comme le père de Tsitsipas », a conseillé au cours du podcast Holding Court celle qui a gagné 12 titres du Grand Chelem en simple. Elle pense notam­ment à ceux qui doivent faire respecter cette règle : « De cette façon, le pauvre arbitre n’a pas à y prêter atten­tion du tout ».

Pour BJK, le joueur réflé­chira toujours par lui‐même de toute façon : « Tu as été entraî­neur de la Coupe Davis (elle s’adresse à Patrick McEnroe, ndlr). Tu sais que tu peux dire ce que tu veux, ça ne veut pas dire que le joueur va l’ap­pli­quer ».