Accueil ATP Casablanca: Benneteau passe, Monfils out, Roland-Garros accueille une revenante.

Casablanca : Benneteau passe, Monfils out, Roland-Garros accueille une revenante.

-

Julien Benneteau se qualifie pour les quarts de finale du tournoi de Casablanca et rejoint ainsi deux autres Français : Marc Gicquel et Gilles Simon, en attendant Jo-Wilfried Tsonga. Monfils s’est fait éliminé en huitièmes. A Strasbourg, il ne reste que deux Françaises en huitièmes alors qu’à Roland-Garros Brenda Schultz-McCarthy, 38 ans, est aux portes du tableau principal.

Julien Benneteau a rejoint Marc Gicquel et Gilles Simon en quarts de finale du tournoi de Casablanca en terrassant l’Uruguayen Pablo Cuevas (6-4, 6-4). Le Français s’était arrêté à ce stade de la compétition l’année derrière, stoppé net par son compatriote Marc Gicquel (3-6, 6-1, 6-1). Ce dernier est lui aussi présent en quarts de finale où il affrontera Gilles Simon. Les deux tricolores sont venus à bout de Guillermo Coria pour le premier, et de Boris Pashanski pour le second.

Gaël Monfils s’est quant à lui incliné devant l’Espagnol Oscar Hernandez en huitièmes de finale du tournoi marocain. Le Français n’a fait qu’illusion devant le 95ème joueur mondial (6-3, 6-2). Hernandez sera opposé à un autre Français en quarts de finale en la personne de Julien Benneteau. Jo-Wilfried Tsonga est opposé en ce moment à Lamine Ouhab, 330ème mondial. Si il gagne, le Manceau jouera contre Santiago Ventura, tombeur d’Arnaud Clement au premier tour.

A Strasbourg, il ne reste que deux Françaises en lice. Seules Marion Bartoli et Stéphanie Cohen-Aloro ont réussi à atteindre les huitièmes-finales. Elles seront opposées à la Chinoise Shuai Peng (66ème) et à l’Italienne Flavia Pennetta, tombeuse de Nathalie Dechy au tour précédent. En cas de victoire, la numéro 1 française affrontera Katarina Srebotnik au tour suivant alors que la 90ème joueuse mondiale sera opposée au vainqueur du duel entre l’Espagnol Ana Medina Garrigues, tenante du titre, et la Croate Ana Vrljic.

A Roland-Garros, Brenda Schultz-McCarthy, ancienne numéro 9 mondiale, est toujours en course pour le tableau final à l’âge de… 38 ans. La Néerlandaise est passsée professionnelle en 1986 et à déjà atteint deux fois les huitièmes de finale de Roland-Garros. C’était en 1988 et 1993. Elle a remporté 7 titres dont un en 1991 contre lexia Dechaume-Balleret. Brenda Schultz-McCarthy est surtout connue pour son service fulgurant, elle a d’ailleurs longtemps été la serveuse la plus puissante du circuit. C’est ce même service qui a posé problème à Chloé Babet lors du premier tour des qualifications. La jeune Réunionnaise, actuellement entrainée par Nathalie Tauziat, n’a pas su contrer la puissance de son ainée, elle s’incline en deux sets 6-2, 6-2.

Instagram
Twitter