Accueil ATP Chang : « Être entraî­neur n’est pas très compliqué »

Chang : « Être entraîneur n’est pas très compliqué »

-

Michael Chang est l’un de ceux qui ont réus­si la recon­ver­sion en tant que coach. L’ancien vain­queur de Roland‐Garros col­la­bore avec Kei Nishikori depuis 2014. Il assure adop­ter la même méthode que lors­qu’il était joueur.

« Être entraî­neur n’est pas très com­pli­qué puisque ma prin­ci­pale carac­té­ris­tique en tour­née était le cer­veau. Je n’a­vais ni la taille ni la puis­sance, je devais pen­ser à la manière de gagner des matchs. En tant que coach, je décor­tique le style d’un joueur et crée une stra­té­gie, qui est simi­laire à ce que j’ai fait moi‐même sur le cir­cuit. Un aspect plus dif­fi­cile d’être entraî­neur est de s’as­seoir dans les tri­bunes, sachant que vous ne pou­vez plus rien faire pour l’é­lève pen­dant le match. Il est dif­fi­cile de conti­nuer à regar­der quand je vois un motif qui blesse mon joueur et qu’il ne le com­prend pas », a expli­qué l’Américain à Behind The Racquet.

Instagram
Twitter