AccueilATPChang: "Ne pas mettre la pression sur Kei "

Chang : « Ne pas mettre la pression sur Kei »

-

Kei Nishikori est l’une des grandes satis­fac­tions de l’année 2014. Le joueur japo­nais a apporté un petit peu d’air frais avec son jeu puis­sant et son revers quasi idéal. Cette saison est donc celle des premières certi­tudes et des titres (4 : Barcelone, Kuala Lumpur, Memphis, Tokyo) ainsi qu’une finale ratée à l’US Open malgré une quin­zaine remar­quable. Son coach Michael Chang, inter­rogé par Tennis Channel est donc revenu sur cette progres­sion sur les objec­tifs que son joueur peut avoir en tête pour 2015. 

Un seul objectif : rester en bonne santé
Michael Chang est un sioux et il sait manier les nuances, raison de plus pour se centrer sur la santé de son joueur plutôt qu’an­noncer clai­re­ment des objec­tifs précis : « Si j’avais un objectif pour l’année prochaine, ce serait que Kei puisse être tout au long de l’année en bonne santé. Qu’il puisse jouer toute la saison sans qu’une bles­sure vous stoppe sur une période de 3 semaines. Ce serait un vrai accom­plis­se­ment et cela nous permet­trait aussi de passer un cap.

Gagner un Grand Chelem ?
« Kei a main­te­nant le niveau pour se dire et se persuader qu’il a les moyens de remporter n’im­porte quel des 4 tour­nois du Grand Chelem. Mais j’en fais pas une idée fixe et je conti­nuerai à lui expli­quer que cela se fait marche par marche plutôt que ce soit un objectif précis. Cela se fera petit à petit. Je ne veux surtout pas lui mettre la pres­sion là dessus, cela viendra au bon moment.

Il sera d’ailleurs inté­res­sant de suivre le début de saison du japo­nais qui s’est inscrit à Brisbane où figure aussi Roger Federer. A l’Open d’Australie, la meilleure perfor­mance de Kei est une parti­ci­pa­tion en 8e de finale. C’était le cas l’an dernier battu par Nadal et en 2013 dominé par David Ferrer. En 2015, cela risque de changer puisque Nishikori, 5ème mondial aura un statut de tête de série.