AccueilATPClap de fin de la collaboration Murray-Lendl !

Clap de fin de la collaboration Murray‐Lendl !

-

Andy Murray et Ivan Lendl ont mis fin à leur fructueuse collaboration ! Une annonce surprise qui étonne et risque de provoquer nombre de spéculations dans les prochains jours.

Stupeur sur le circuit ! Andy Murray et Ivan Lendl viennent d’an­noncer la fin de leur colla­bo­ra­tion. Les deux hommes ont décidé de rompre leur asso­cia­tion débutée en janvier 2012. Pourtant, tout semblait aller pour le mieux. Vainqueur de deux tour­nois du Grand Chelem et des JO de Londres sous les ordres du Tchèque, Murray ne pouvait, a priori, que se satis­faire de son union avec l’an­cien numéro un mondial. Il décla­rait même, il n’y a pas si long­temps, qu’il se voyait bien finir sa carrière aux côtés de son coach. Mais il y a sans doute des choses que l’on ignore encore. Quoiqu’il en soit, l’an­nonce de cette sépa­ra­tion risque de secouer et faire parler la planète tennis. Et les spécu­la­tions concer­nant l’Ecossais ne devraient guère tarder. A la veille de l’en­tame de la défense de son titre à Miami, Murray se retrouve donc dépourvu de coach… Ivan Lendl, lui, entend se consa­crer plei­ne­ment à sa carrière de golfeur. Les deux hommes ont tout de même tenu à se féli­citer mutuellement.

Andy Murray a été recon­nais­sant du travail accompli avec son, désor­mais, ancien coach :

« Je suis éter­nel­le­ment recon­nais­sant envers Ivan pour tout son dur travail au cours des deux dernières années. Les plus remplies de succès de ma carrière jusqu’ici. Je vais prendre le temps de réflé­chir aux prochains pas que nous allons effec­tuer pour progresser à partir de là. »

Quant à Ivan Lendl, il justifie cette rupture à l’amiable : 

« Travailler avec Andy ces deux dernières années a été une expé­rience fantas­tique pour moi, a commenté Lendl. C’est un gars de première classe. Après l’avoir aidé à atteindre son but de remporter des titres majeurs, je sens que c’est le moment pour moi d’avancer et de me concen­trer sur certains de mes projets person­nels, comme jouer dans plus d’événements à travers le monde, ce que j’apprécie vrai­ment (ndlr : Lendl a récem­ment joué dans plusieurs tour­nois exhi­bi­tion aux Etats‐Unis). Je serai toujours dans le coin d’Andy et ne lui souhaite rien d’autre qu’un grand succès, puisque lui aussi entre dans une nouvelle phase de sa carrière. »

  • La raquette de Andy Murray, dispo­nible ici !