Accueil ATP Dan Evans, le bad boy devenu numéro 1 britannique

Dan Evans, le bad boy devenu numéro 1 britannique

-

S’il est aujourd’hui le numéro 1 britannique, et qu’il vient de s’imposer dans le tournoi d’exhibition « The Battle of the Brits », tout n’a pas toujours été rose pour Dan Evans. En 2017, il est suspendu du circuit en raison d’un test positif à la cocaïne. À la suite de ce contrôle, il n’a pas joué au tennis pendant huit mois et demi, laissant sa raquette chez ses parents, et passant plutôt du temps sur le terrain de golf et à Cheltenham avec sa petite amie Aleah. Il a demandé de l’aide à un psychologue du sport et est retourné sur les courts un an plus tard, sans entraîneur, sans sponsor et sans classement à son nom.

Après un retour sur le circuit assez compliqué, Dan Evans a su se reconstruire, et en l’espace de 3 ans, il a pleinement saisi sa seconde chance : « Si vous avez une autre chance, c’est probablement votre meilleure chance. Si vous ne saisissez pas la première, saisissez vraiment la seconde. » Même Andy Murray ne tarit pas d’éloges à son égard : « J’aime le regarder. Il joue vraiment, vraiment bien. Il joue d’une manière différente de beaucoup d’autres joueurs et il a évidemment très bien commencé cette année. »

Instagram
Twitter