AccueilInsoliteDanielle Bombardier : « Avec Safin, je voyais débouler dans le lobby du…

Danielle Bombardier : « Avec Safin, je voyais débouler dans le lobby du Sofitel de Lyon un bataillon de gonzesses « canon » habillées comme pour un défilé de mode, cheveux longs, hauts talons »

-

Nous avons reçu à la rédac­tion l’ou­vrage de Daniel Bombardier : « 50 ans dans les coulisses du tennis ». Danielle Bombardier est bien connue de la famille du tennis. 

Cela fait 50 ans qu’elle officie en tant que respon­sable du bureau des joueurs de tour­nois pres­ti­gieux. Ce poste lui a donc permis de vivre le tennis profes­sionnel auprès des cham­pions toujours prêts à lui demander un service.

Le livre regorge donc d’anec­dotes et c’est inté­res­sant car cela couvre fina­le­ment toute l’his­toire de l’ère « Open » du tennis. Nous avons donc décidé d’en révéler quelques unes pour vous inciter aussi à aller acheter cette « bio » insolite.

Pour commencer, on était obligé de revenir sur les frasques d’un certain joueur russe plutôt sédui­sant, un certain Marat Safin : « À Lyon, Marat Safin avait toujours un gros succès auprès des filles, mais il n’était pas du genre à faire grand bruit. Il était tout en discré­tion, ce garçon, un sourire de sa part et c’était gagné. Comme dans la chanson de Jacques Dutronc, ‘les filles tombaient comme des mouches’. De temps en temps, des renforts arri­vaient de l’étranger. Je voyais débouler dans le lobby du Sofitel un bataillon de gonzesses « canon » habillées comme pour un défilé de mode, cheveux longs, hauts talons, it‐bags grands comme des sacs de chez Ikea. Le genre de filles qui ne passent pas inaper­çues, et je me disais : « Tiens, ça, c’est sûre­ment pour Safin » et je ne me trom­pais pas. »

50 ans dans les Coulisses du tennis mondial, Danielle Bombardier, (Cherche Midi) Sortie le 27 mai, 18 euros.

Instagram
Twitter