Accueil ATP Daniil Medvedev : « Le doigt d’hon­neur, c’é­tait une grosse bêtise »

Daniil Medvedev : « Le doigt d’honneur, c’était une grosse bêtise »

-

Lors de l’é­mis­sion ten­nis de Winamax avec Benoit Maylin et Julien Varlet, Daniil Medvedev, l’in­vi­té très spé­cial, a bien vou­lu reve­nir sur l’é­pi­sode du doigt d’hon­neur lors du der­nier US Open et aus­si sur le fait de ne pas célé­brer ses vic­toires en finale : « En fait pour dire la véri­té, je suis sou­vent trop stricte avec moi. Cette his­toire de célé­bra­tion est arri­vée après Montréal et Washington. En fait, j’é­tais com­plè­te­ment épui­sé, mort quand je rem­porte le titre à Cincinnati. Je n’a­vais même pas la force de lever mes bras. J’ai vu que beau­coup de per­sonnes ont été éton­nées par ça, mais pour moi, ce n’é­tait pas un évé­ne­ment car j’ai l’ha­bi­tude un peu à la Russe de bien cacher mes émo­tions. »

Sur l’his­toire du doigt d’hon­neur, le joueur russe est plus caté­go­rique : « Quand je me suis ren­du compte de ce que j’a­vais fait, je me suis dit que c’é­tait une grosse bêtise car cela pour­rait me suivre pour les années à venir, voire toute ma car­rière. Une fois que j’ai retrou­vé mes esprits, je me suis repris et je me suis dit que ce n’é­tait pas parce que j’a­vais eu ce geste mal­heu­reux que je devais perdre ce match. Après avec le recul, il est évident que ma réac­tion contre le public était exa­gé­rée. Je l’ai vite com­pris, sur­tout à la fin du match après cette bataille dans la nuit face à Lopez. »

Instagram
Twitter