Accueil ATP Diego Schwartzman : « Les joueurs sud‐américains partent désa­van­tagés par rapport aux Européens »

Diego Schwartzman : « Les joueurs sud‐américains partent désavantagés par rapport aux Européens »

-

Il a beau être bien établi parmi les meilleurs joueurs du monde, Diego Schwartzman vient de loin. Au sens propre comme au figuré. Dans un entre­tien accordé au journal argentin la Nacion, le 9ème joueur mondial est longue­ment revenu sur les diffé­rences pouvant exister entre les joueurs euro­péens et sud‐américains. 

« Les limites que nous avons nous renforcent menta­le­ment. Géographiquement, les joueurs sud‐américains partent désa­van­tagés, car le tennis est centra­lisé en Europe. Notre trajec­toire, comparée à celle d’un Européen, est diffé­rente. La fatigue physique et mentale est bien plus grande. Cela ne signifie pas que nous ne jouons pas dans les mêmes condi­tions en compé­ti­tion, mais par contre notre carrière peut être plus courte. Aujourd’hui un Européen peut jouer jusqu’à ses 37 ans, mais je vois qu’il est impos­sible pour moi de main­tenir ce niveau d’in­ten­sité jusqu’à cet âge, peu importe à quel point je me sens bien en ce moment. »

Instagram
Twitter