AccueilATPDjokovic : « Etre à la maison ne va pas seule­ment ralentir la…

Djokovic : « Etre à la maison ne va pas seulement ralentir la propagation du virus mais cela nous donne aussi l’opportunité de vraiment se centrer sur nos émotions »

-

Il y a toujours une logique média­tique quand le Big 3 s’ex­prime. Après Roger Federer et Rafael Nadal, c’est au tour de Novak Djokovic. Plutôt qu’une vidéo, le Serbe a écrit un long texte. On vous le livre dans son intégralité.

« Je prie pour votre santé et votre guérison. Que Dieu puisse guérir vos bles­sures, qu’elles soient physiques, mentales ou spiri­tuelles. Qu’il puisse vous donner santé, énergie et joie. C’est un moment très diffi­cile. Je vous apporte mon total soutien et vous envoie mes prières. Restez chez vous s’il vous plait et aidez les soignants à guérir toutes les personnes malades et dans le besoin. Ne les lais­sons pas seuls en ces temps diffi­ciles, ils le sont déjà bien assez. Tout est ques­tion de pers­pec­tive. Nous vivons dans un monde où tout va vite, où tout est constam­ment en mouve­ment. Nous nous arrê­tons rare­ment pour contem­pler nos vies. Nous sommes toujours dans cette idée où nous avons toujours besoin d’être autre part et de faire quelque chose de productif. Je sais tout de ce qu’est la produc­ti­vité et la proac­ti­vité mais nous ne devons pas oublier cette idée de paix et de connais­sance de soi, celle de notre essence véri­table. C’est le moment de rester ensemble et uni. Essayons vrai­ment de passer du temps à la maison, avec notre famille et de profiter des petites choses de la vie. Essayons de rire, d’aimer, de manger sain, de jouer de la musique, de chanter, de danser, de rire, d’écrire, de s’entrainer, de bien dormir, de réflé­chir, de bien penser…C’est une grande oppor­tu­nité de faire tout cela. Etre à la maison ne va pas seule­ment ralentir la propa­ga­tion du virus mais cela nous donne aussi l’opportunité de vrai­ment se centrer sur nos émotions et d’autres acti­vités spiti­ri­tuelles qui ont long­temps été écar­tées et igno­rées. Nous avons main­te­nant besoin de creuser afin de régé­nérer à tous les niveaux notre être. Ce n’est que comme ça que nous serons capable de nous élever et d’aider notre planète à guérir plus rapi­de­ment. Veuillez, s’il vous plait, vous occuper des gens et de la nature comme vous pour­riez vous occupez de vous même. Que Dieu vous bénisse tous. Nous serons plus forts et plus unis, j’en suis sûr. »

Instagram
Twitter