AccueilATPDjokovic : "J'ai ressenti ces regards de la part de mes collègues,...

Djokovic : « J’ai ressenti ces regards de la part de mes collègues, cela m’a beaucoup blessé »

-

S’exprimant publi­que­ment pour la première fois depuis son expul­sion d’Australie le 16 janvier dernier, Novak Djokovic a accordé une longue inter­view à la BBC dans laquelle il explique notam­ment être prêt à renoncer aux succès à Roland‐Garros ou Wimbledon pour défendre ses convic­tions.

Cette fois‐ci, il est revenu sur la réac­tion parti­cu­lière de certains de ses collègues après l’épi­sode de son visa austra­lien qui a été annulé avant d’être auto­risé quelques jours puis défi­ni­ti­ve­ment annulé. 

« Cce n’était pas le genre de jour­nées d’en­traî­ne­ment habi­tuelles que j’au­rais norma­le­ment avant une compé­ti­tion du Grand Chelem. Des héli­co­ptères survo­laient chacune de mes séances d’en­traî­ne­ment sur la Rod Laver Arena et des caméras étaient braquées sur moi. J’ai aussi ressenti cette énergie et ces regards de la part de mes collègues et des gens qui étaient dans le centre de tennis, cela m’a beau­coup blessé. Et évidem­ment, je comprends qu’ils aient eu une percep­tion basée sur ce qu’ils ont vu dans les médias. Et je ne suis pas sorti dans les médias, en raison de ce qui a été dit précé­dem­ment en respec­tant le processus légal et en respec­tant l’Open d’Australie. Mais à ce moment‐là, je voulais vrai­ment parler à tout le monde et donner mon explication. »