AccueilATPDjokovic : "Je peux être capricieux et émotif, donc j'ai tendance à...

Djokovic : « Je peux être capricieux et émotif, donc j’ai tendance à aimer quand quelqu’un montre ses émotions »

-

S’il ne s’est pas présenté en confé­rence de presse ce samedi soir après sa défaite en double face aux Allemands, Novak Djokovic avait eu une réflexion inté­res­sante après sa victoire en simple sur Struff. Conscient de ne pas être toujours irré­pro­chable et calme sur le court, il estime néan­moins qu’il parvient toujours à se contrôler, notam­ment lorsque les points deviennent importants. 

« Naturellement, je recon­nais en quelque sorte des parties de moi‐même chez quelques joueurs, certaines carac­té­ris­tiques que j’avais dans ma jeunesse : la confiance, la foi en soi, une grande envie de gagner, la passion et la dévo­tion pour ce sport. Je peux les voir chez le jeune (Carlos) Alcaraz, ainsi que chez (Jannik) Sinner, et c’était évident chez (Alexander) Zverev quand il était jeune. Je peux être capri­cieux et émotif, donc j’ai tendance à aimer quand quel­qu’un montre ses émotions, mais sait aussi les contrôler et rester calme dans les moments impor­tants. Cette compé­tence s’ac­quiert avec le temps : plus on fait de matchs sur la grande scène, mieux on se comporte la prochaine fois qu’on entre sur le court. »

Instagram
Twitter