Accueil ATP Djokovic : "Je suis dans ce qu'ils appellent le monde alternatif aujourd'hui"

Djokovic : « Je suis dans ce qu’ils appellent le monde alternatif aujourd’hui »

-

Après sa sortie pour aller explorer le site dit « des pyramides » en Bosnie en compagnie du gourou Semir Osmanagic, le numéro 1 mondial s’est exprimé au micro du site de sport serbe Nova.

Le « débrief » de cette « récréation » est tout à fait lunaire et peut quand même poser question : soit Novak Djokovic y croit, soit il nous amuse. « S’il y a un paradis sur terre, alors c’est ici. Il y a plusieurs endroits dans ma vie que j’ai visités où je me sens complètement épanoui. C’est une expérience unique pour moi. Je suis dans ce qu’ils appellent le monde alternatif aujourd’hui, même si nous savons que c’est le monde d’origine. Depuis plus d’une décennie, je suis allé dans divers endroits qui étaient considérés comme des pôles énergétiques » conclut le Serbe qui explique aussi avoir déjà vécu ce type de sensations : « En fait, j’ai vécu quelque chose de similaire à la montagne Rtanj en Serbie. »

Enfin, il a tenu à rendre un bel hommage à celui qui lui a permis de vivre cette expérience « transcendantale » : « Il n’y a pas de superlatifs pour décrire tout ce que vous avez fait ici. Le nombre de bénévoles présent démontre que vous faites quelque chose de bien pour la communauté, pour le pays. J’ai regardé les gens qui travaillent ici et qui travaillent avec vous, et j’ai vu le bonheur sur les visages des gens. Vous êtes un inventeur et un homme qui avez découvert quelque chose qui sera d’une grande énergie, d’une grande importance spirituelle, pour la prospérité du monde. Pas seulement les Balkans, la Bosnie, mais pour nous tous. »

On veut bien que l’on soit accusé d’en faire trop sur le numéro 1 mondial, mais quoi que l’on dise, on nage en plein délire.

Instagram
Twitter