AccueilATPDjokovic : "Je suis passablement énervé quand je vois la neutralité et...

Djokovic : « Je suis passablement énervé quand je vois la neutralité et le désintérêt des joueurs »

-

Novak Djokovic n’aime pas ce qu’il voit sur le circuit ATP.

Très engagé poli­ti­que­ment dans le but de faire bouger les choses dans le monde profes­sionnel du tennis, notam­ment avec la créa­tion d’une asso­cia­tion dissi­dente, la PTPA, le numéro 1 mondial a déploré, dans sa dernière inter­view accordée au média serbe Blic, le manque d’intérêt des joueurs pour certains sujets comme celui épineux de la vacci­na­tion obli­ga­toire ou encore celui des quaran­taines à répétition. 

« Je suis désolé que beau­coup de joueurs ne soient pas trop inté­ressés, c’est‐à‐dire qu’ils ne traitent pas de tel ou tel sujet, car il est impor­tant que la majo­rité soit d’ac­cord sur quoi que ce soit. Si tout le monde disait : « OK, ces condi­tions sont telles qu’elles sont et nous les accep­tons comme telles, alors allons‑y, pas de problème ! » Mais il y a beau­coup de neutra­lité, beau­coup de désin­térêt, ce qui, honnê­te­ment, m’énerve passa­ble­ment. C’est pour­quoi j’étais président du Conseil des joueurs et j’y ai été pendant de nombreuses années, essayant de décou­vrir, de m’in­former, d’en apprendre le plus possible sur le système et la struc­ture, comment tout cela fonc­tionne. J’ai fait ça aussi. Je ne dis pas que tout le monde devrait rejoindre le Conseil des Joueurs, mais tout le monde devrait être informé, savoir, cela fait partie de votre vie. C’est, après tout, un écosys­tème qui vous permet de faire ce que vous faites. »

Instagram
Twitter