AccueilATPDjokovic : "L'ATP ne veut pas de la PTPA, c'est noté. Nous...

Djokovic : « L’ATP ne veut pas de la PTPA, c’est noté. Nous allons donc changer de stratégie »

-

Le numéro 1 mondial a passé un mercredi plutôt diffi­cile. Battu en deux manches par Daniil Medvedev (6–3, 6–3), il a du essuyer un autre échec en coulisses avec l’af­faire liée au conseil des joueurs de l’ATP. Comme un certain nombre de fausses infor­ma­tions circu­laient, Novak a pris le temps en confé­rence de faire le point sur une situa­tion qui s’est éclaircie en moins de 24H. 

Rappelant que la créa­tion de la PTPA n’était pas une « attaque » contre l’ATP, Novak Djokovic a aussi expliqué qu’il était obligé main­te­nant de prendre en consi­dé­ra­tion la posi­tion de l’ATP. Cela risque de chauffer : « Je n’ai jamais fait acte de candi­da­ture pour le conseil des joueurs. Nous avons été nommés avec Vasek Pospisil pour le rejoindre à nouveau car ce sont les joueurs qui dési­gnent les candi­dats, c’est le règle­ment qui veut ça. De plus, je voulais aussi rappeler que depuis la créa­tion de la PTPA nous avons tenté de commu­ni­quer avec l’ATP pour bien expli­quer le sens notre démarche. La PTPA est là pour faire partie de l’éco­sys­tème et soutenir les joueurs contrai­re­ment au conseil de l’ATP où les joueurs ne repré­sentent que 50% des droits de vote, les autres 50% étant détenus par les direc­teurs des tour­nois. Enfin , je dois dire que le fait qu’une nouvelle règle ait été votée dans la nuit qui m’empêche d’être dans deux conseils est un signe très clair envoyé par l’ATP. Il est clair que l’ATP ne veut pas que la PTPA puisse jouer un rôle. Nous avons voulu colla­borer, l’ATP ne veut pas. C’est noté. Nous allons main­te­nant changer de stra­tégie et nous verrons bien ce qu’il va se passer »

Instagram
Twitter