Accueil ATP Djokovic : "Nous voulons représenter les joueurs, en particulier ceux qui ne...

Djokovic : « Nous voulons représenter les joueurs, en particulier ceux qui ne font pas partie du top 100 »

-

Après le temps de la surprise et des réactions épidermiques, Novak Djokovic a pris celui de l’explication lors de sa conférence de presse après son succès face à Milos Raonic. Le numéro 1 mondial a donc pris le soins de rentrer dans les détails pour expliquer avec précision le sens de sa démarche.

Si certains disent qu’aujourd’hui ils attendent pour s’engager, Novak Djokovic explique clairement que plus ils seront nombreux sur le principe même de cette nouvelle association, plus son pouvoir sera grand. Ce qui parait logique : « La première chose que je peux vous dire, c’est que si nous pouvons officialiser tout cela, c’est que l’ATP et cette association peuvent coexister. Elles devraient, en fait. Seul le temps nous dira jusqu’où nous allons. L’ATP permet aux joueurs de se battre pour leurs droits, avec les représentants au conseil. Nous avons donc pour ainsi dire, cette capacité de décision d’un point de vue exécutif. Le problème c’est qu’au Conseil d’administration de l’ATP, il y a des conflits d’intérêts avec les représentants des tournois et de nombreuses décisions nécessitent une très grande majorité de voix. »

« Nous avons envoyé des lettres à l’ATP montrant notre mécontentement à certains égards. Les joueurs veulent plus de pouvoir »

« Ce que nous voulons, clairement et simplement, c’est que les joueurs aient leur propre organisation et une association qui soit à 100 % la nôtre, dans laquelle nous pouvons discuter de questions telles que nos droits, notre avenir. Nous essaierons de travailler avec l’ATP et les autres organismes gouvernementaux. Au début, nous n’aurons pas de pouvoir exécutif, cela pour évoluer si nous avons la capacité à obtenir le soutien d’un grand nombre de joueurs. Nous voulons représenter les joueurs, en particulier ceux qui ne font pas partie du top 100. Nous avons eu plusieurs groupes de 200 joueurs, avant COVID et pendant COVID. Nous avons envoyé des lettres à l’ATP montrant notre mécontentement à certains égards. Les joueurs veulent plus de pouvoir, une plus grande voix, car ils savent qu’ils ne l’ont pas pour le moment. »

Instagram
Twitter