AccueilATPDjokovic revient sur le jour où il a voulu « arrêter le tennis »

Djokovic revient sur le jour où il a voulu « arrêter le tennis »

-

Dans une inter­view accordée au Youtubeur Chervin Jafarieh, Novak Djokovic est revenu sur un moment extrê­me­ment doulou­reux qu’il a déjà évoqué dans le passé : sa défaite face à Jurgen Melzer en quarts de finale à Roland‐Garros en 2010. La seule fois où le Serbe a perdu après avoir mené deux sets à zéro. Nole en a profité pour souli­gner toute l’im­por­tance de ses entraîneurs. 

« Après avoir perdu contre Melzer à Roland Garros 2010, je pleu­rais de manière incon­trô­lable dans la chambre de mon entraî­neur, Marian Vajda. C’était la première fois que je ressen­tais une grande envie d’ar­rêter le tennis. Je sentais que mon monde et mes rêves s’ef­fon­draient, que je n’étais pas assez bon pour atteindre les objec­tifs que je m’étais fixés. J’ai heurté un mur, j’étais dans une situa­tion presque foutue menta­le­ment. Vajda et Miljan m’ont laissé pleurer là‐bas et je leur en suis très recon­nais­sant. C’était un moment clé. Dans le monde du sport, un entraî­neur doit être quel­qu’un de très fort, capable de vous relever, de vous montrer que vous êtes plus fort que ce que vous pensez. Pour moi, les meilleurs coachs sont ceux qui sont là en tant qu’amis et êtres humains, des coachs qui sont votre épaule pour que vous puis­siez pleurer dessus, des gens qui vous comprennent et qui vous laisse seul quand vous en avez besoin. »

Instagram
Twitter