AccueilATPEl número uno

El número uno

-

Rafael Nadal sera le nouveau n°1 mondial à la faveur de sa victoire face à Nicolas Lapentti en quart de finale de Cincinnati (7–6[3], 6–1). Il met fin à quatre années et demi de règne du roi Federer.

Quoiqu’il arrive, il sera le nouveau leader du clas­se­ment mondial. Au plus tard le 18 août. Rafael Nadal n’a pas tremblé pour se débar­rasser de Nicolas Lapentti et décro­cher ainsi cette place qu’il convoite depuis de nombreuses années. 

Il fêtera cet évène­ment de la plus belle des manières en affron­tant demain soir Novak Djokovic, qui le talonne au clas­se­ment ATP. Une demi finale de rêve entre les deux meilleurs joueurs de la saison, puisque le serbe devrait dépasser Roger Federer à la Race dès la fin du Masters Series de Cincinnati.

Sacrée année 2008 pour le Majorquin : demi fina­liste à l’Open d’Australie, vain­queur à Roland Garros et Wimbledon. Au niveau des Masters Series, ses perfor­mances sont encore plus parlantes : trois titres acquis à Monte Carlo, Hambourg et Toronto, finale à Miami (défait par Davydenko) et demi finale à Indian Wells (battu par Djokovic). Rien que cela !

Si le palmarès plaide pour Nadal, son talent, sa déter­mi­na­tion, et sa volonté sont égale­ment à mettre au crédit du nouveau n°1 mondial qui n’a pas seule­ment profité de la baisse de régime de Roger Federer, mais a su égale­ment construire autour de sa carrière un véri­table objectif, une vraie machine de guerre, qui a su le mener là où il se trouve aujourd’hui. On pense à son clan, à Tony, à cet envi­ron­ne­ment que le cham­pion Espagnol a su déve­lopper autour de lui et dont il béné­ficie des bien­faits. Et à l’en­tendre, l’en­fant de Manacor peut et veut aller encore plus loin.

Instagram
Twitter