AccueilATPERV : "De plus en plus difficile de percer jeune"

ERV : « De plus en plus difficile de percer jeune »

-

Comme les bons vins, Edouard Roger‐Vasselin se bonifie avec l’âge. Quart‐de‐finaliste à Marseille, le Français de 30 ans n’a pas su l’emporter au premier tour du tournoi d’Acapulco. Présent dans le tableau d’Indian Wells, ERV a accordé une inter­view au blog tennis Double Faute avant de s’en­voler pour les Etats‐Unis. Il est entre autre revenu sur sa percée tardive, une tendance de plus en plus présente dans le tennis actuel. 

« Avec l’âge, on a plus d’expérience, on se connait mieux, on fait moins d’erreurs. On a égale­ment plus d’entrainement derrière nous, donc si on évite les bles­sures je pense qu’on peut encore s’améliorer après 30 ans. Donc à moins d’être excep­tionnel, je pense qu’il va être de plus en plus diffi­cile de percer très jeune. (…) Je pense que je peux encore progresser. Tout est lié, si je progresse physi­que­ment, ça influera sur ma tech­nique et mon mental. Faire péter un dernier carré ça me parait compliqué, mais pour­quoi pas. »