AccueilATPEt de sept pour Tsonga!

Et de sept pour Tsonga !

-

Jo Wilfried Tsonga remporte le titre à Vienne. En finale, Jo s’im­pose en trois sets, 6–7(5), 6–3, 6–4, face à Juan Martin Del Potro. Le Français, tête de série numéro un en Autriche, a assumé son statut de favori pour empo­cher le septième titre de sa carrière. Le second, cette année, après l’Open de Moselle, à Metz. Tout cela, à trois semaines du Masters de Londres.

« J’étais venu ici pour me remettre dans le bain », disait Tsonga en confé­rence de presse après sa victoire en demi‐finale face à Daniel Brands. Le Français ne l’en­vi­sa­geait pas vrai­ment, mais au bout de la semaine, le constat est là : il remporte bel et bien le trophée à Vienne. Une victoire en trois manches face à Juan Martin Del Potro, 15ème mondial. Résultat : 6–7(5), 6–3, 6–4. Il s’agit du septième titre dans la carrière de Tsonga, le second cette année après celui de Metz. Avec ce nouveau trophée en poche, Jo stoppe aussi la série noire face à son adver­saire du jour. Car à chaque fois l’Argentin s’était imposé dans leurs précé­dentes confron­ta­tions. Le quatrième match fut fina­le­ment le bon pour Jo qui n’est plus mené que 3–1 par le vain­queur de l’US Open 2009. Enfin, le Manceau gagne une place à la Race et se posi­tionne septième au clas­se­ment. A deux semaines du Masters, c’est pas mal pour un joueur qui voulait seule­ment se remettre dans le bain.

Tête de série numéro un, Tsonga n’en est pas moins resté prudent avant d’aborder cette finale face à Del Potro. Car l’Argentin revient bien cette année. Redescendu au‐delà de la 400ème place mondiale après une saison 2010 tota­le­ment blanche pour cause de bles­sure, l’Argentin est aux portes du Top 10 en arri­vant à Vienne. « Le Del Potro que j’ai vu ici est très fort. Il a simple­ment mûri », souligne Jo. Et le Français ne se trompe pas. Car c’est bien l’Argentin qui mène les débats dans la première manche, et ce, jusqu’au bout du tie break. Souvent en diffi­culté sur sa mise en jeu, le tennis offensif de Jo n’est pas en place et ses montées au filet trop timides. Comme face à Nieminen et Malisse, le numéro un Français laisse filer le premier set. 7–6 pour Del Potro. Le 15ème mondial continue sur sa lancée et breake Jo dès le troi­sième jeu dans la seconde manche.
Dès lors, la physio­nomie du match tourne à l’avan­tage de Tsonga. Car il prend à son tour le service de son adver­saire dès le jeu suivant. Une première dans cette partie. Puis un second break après un superbe coup droit gagnant long de ligne. A ce moment là, Jo mène désor­mais 4–2 et contrôle les débats pour égaliser à une manche partout. Résultat : 6–3. Toujours aussi appliqué, le Manceau récite ses gammes et attend le septième jeu de dernière manche pour breaker de nouveau son adver­saire. Del Potro ne s’en remettra pas. Et c’est Jo Wilfried Tsonga qui conclut 6–4 dans le dernier set. Jo n’a jamais paniqué et a été, au contraire, impres­sion­nant de soli­dité et de séré­nité notam­ment sur son service avec 25 aces à la clé. Alors que son jeu était fébrile lors de la tournée asia­tique, Jo peut aborder Valence et Paris avec le plein de confiance. Cela sent bon pour Londres !

30€ de réduc­tion sur la raquette Prince, un combi Head offert, des cordages Wilson et Tecnifibre offerts… Toutes ces Promos sont sur Tennis Warehouse !