AccueilATPF.Lopez : « Nous ne devons pas criti­quer l’ATP, ils font de très…

F.Lopez : « Nous ne devons pas critiquer l’ATP, ils font de très bonnes choses et nous devons respecter les règles de chaque pays »

-

Feliciano Lopez est incre­vable. Qualifié pour les huitièmes de finale à Marbella après une victoire en deux sets sur le Japonais Taro Daniel, l’Espagnol de 39 ans qui est aussi le direc­teur du Masters 1000 de Madrid s’est exprimé sur la situa­tion actuelle diffi­cile avec le système de bulle. S’il recon­nait que le temps commence à être long, il ne veut pas acca­bler l’ATP.

« Les bulles sont très diffi­ciles pour tout le monde. Surtout le fait de ne pas savoir quand cela se termi­nera. L’année dernière, nous savions tous que les condi­tions n’étaient pas idéales, mais c’était le prix à payer pour jouer au tennis et le simple fait de pouvoir concourir était déjà un succès. Quand on revient d’Australie, on se heurte à la réalité, que le taux de vacci­na­tion est très lent et qu’il n’y a pas d’autre choix que de suivre de pays en pays et de bulle en bulle. Nous ne devons pas criti­quer l’ATP, ils font de très bonnes choses et nous devons respecter les règles de chaque pays. Cependant, lente­ment, ils vont devoir ouvrir un peu et il semble qu’ils vont essayer d’as­sou­plir un peu les mesures et je pense que c’est fonda­mental pour le reste de l’année. On sait qu’il faut l’as­sumer, mais jouer une année entière dans ces condi­tions ne serait pas facile. Nous sommes privi­lé­giés parce que nous jouons depuis août avec presque aucune annu­la­tion, mais pour que le circuit soit plus facile, nous devrions le faire dans des condi­tions plus calmes égale­ment en raison de la pres­sion psycho­lo­gique que tout cela implique. »

Instagram
Twitter