AccueilATPFederer et Nadal de retour aux affaires, pour contrer Djokovic ?

Federer et Nadal de retour aux affaires, pour contrer Djokovic ?

-

Après s’en être éloi­gnés, Roger Federer et Rafael Nadal effec­tuent leur retour au sein du conseil des joueurs.

La crise de gouver­nance est toujours d’actualité au sein de l’ATP. Roger Federer et Rafael Nadal réin­tègrent le conseil des joueurs après en avoir été éloi­gnés pendant plusieurs années. Ils ont été élus avec Jurgen Melzer pour remplacer Robin Haase, Jamie Murray et Sergiy Stakhovsky qui ont tous les trois démis­sionnés avant Wimbledon. Un retour très remarqué puisque le Bâlois et le Majorquin n’avaient pas apprécié certaines déci­sions de Novak Djokovic, le président actuel du conseil des joueurs. En mars dernier lors d’Indian Wells, Roger Federer et Rafael Nadal s’étaient étonnés de ne pas avoir été concertés par Novak Djokovic sur l’avenir du président de l’ATP. Le Serbe avait fait en sorte de pousser vers la sortie Chris Kermode (patron actuel de l’ATP jusqu’à la fin de l’année), bien aidé alors par son allié de l’époque Justin Gimelstob. Ce dernier a depuis été condamné pour violence, entraî­nant sa démis­sion au board de l’ATP.

Des retours pour contrer l’in­fluence de Djokovic ?

Ces retours sont la consé­quence d’une crise majeur au sein du tennis mondial. Les joueurs ne sont pas d’accord avec les tour­nois sur la répar­ti­tion des revenus et réclament encore plus d’argent en justi­fiant que les gains des tour­nois ne sont pas bien répartis. Mais ce n’est pas le seul sujet de discorde et le malaise semble bien plus profond. En reve­nant au conseil des joueurs, Roger Federer et Rafael Nadal entendent bien remettre de l’ordre au sein de l’instance et faire entendre leur voix. Cela inter­vient quelques jours après une tribune de Vasek Pospisil qui souhai­tait la créa­tion d’un syndicat des joueurs. Une propo­si­tion qui faisait écho à celle de Novak Djokovic il y a un an en arrière. Afin de retrouver de l’ordre et une certaine stabi­lité, les trois patrons doivent parvenir à se (re)mettre d’accord. Mais les retours de Roger Federer et Rafael Nadal s’apparentent surtout à une résis­tance envers Novak Djokovic. La prochaine réunion qui aura lieu avant l’US Open promet d’être électrique.