Accueil ATP Federer : "Il faut être à l'aise avec l'échec"

Federer : « Il faut être à l’aise avec l’échec »

-

Lors d’une interview accordée à un de ses sponsors, le Crédit Suisse, Roger Federer a abordé des sujets majeurs qui font de lui, l’un des plus grands champions de l’historie du tennis. Roger a expliqué que tout était lié à son état d’esprit : « L’important n’est pas ma capacité ou ma technique sur le court. L’important est ma mentalité, mes objectifs, et les gens qui m’ont entouré et qui ont joué un rôle très important dans mes succès. Vous devez être à l’aise avec l’échec. Et vous apprenez de lui. Cela m’est arrivé en 2001 et je me suis demandé si j’avais raté l’occasion lorsque je suis revenu deux ans plus tard et que j’ai remporté mon premier Grand Chelem à Wimbledon. Cela m’a montré à quel point un état d’esprit positif est important. « 

Federer a aussi passé en revue ses débuts et la façon dont il avait réussi à surmonter les difficultés rencontrées au début de sa carrière. « Tout a commencé très tôt, à l’âge de 11 ans, lorsque j’ai décidé de me consacrer au tennis et que j’ai atteint mon objectif à 14 ans. Si je pouvais revenir en arrière et me parler à moi-même, je me dirais que la solitude et l’isolement sont des « concepts » efficaces qu’il faut savoir accepter et apprivoiser »

Instagram
Twitter